Montréal, la deuxième plus grande ville du Canada,voudrait devenir la capitale de la voiture électrique.

Le Québec ayant adopté une loi « zéro émission » imposant aux constructeurs automobile des quotas de voitures électrique, décidé à améliorer son parc municipal.

Montréal veut aussi profiter de ses ressources hydroélectriques exploitée par Hydro-Quebec, avec une énergie entièrement renouvelable, qui s’était engagé en 2012 dans la construction d’un réseau de bornes de recharge publique sous le nom de « Circuit Electrique ».

 

Pour arriver à son but, Montréal à planifié un présomptueux projet de réaménagement de son parc municipal, en installant 1000 bornes de recharge publique d’ici 2020.

 

Montréal voudrait devenir la capitale de la voiture électrique

 

Cela permettra aux usagers de recharger plus aisément leurs véhicules électriques sur les voies publiques, mais aussi permettre aux habitants d’appartement ou de copropriété d’avoir à proximité une borne de recharge publique.

Montréal voudrait devenir la capitale de la voiture électrique

Ceci étant ce ne seront pas les seuls bénéficiaires puisque Communauto, largement prioritaire sur le marché de la voiture électrique libre-service en bénéficiera  tout autant.

Montréal compte près de 12 000 véhicules électriques sur les 23000 immatriculés dans le pays, montre l’exemple à suivre.

Votre vote